Image
Top
Navigation

Les Avalures

Dix petits cabinets de curiosités pour souligner le 50e anniversaire de la publication du roman québécois L'Avalée des avalés par Réjean Ducharme.

 

À propos

Fait à la main, cette dizaine de boîtes a été conçue et produite en collaboration avec Céline Poisson, Maud La Rue et moi-même. Produites pour l’édition 2016 du Festival FIL, ces boîtes ont été inspirées des oeuvres de Joseph Cornell. La série a voyagé pendant le festival- dans un premier temps au librairie Gallimard, et dans un deuxième temps à la Cinquième Salle de la Place des Arts lors d’une lecture du roman par la comédienne Sophie Cadieux.

Les Avalures c’est « la forme de ce qui est avalé » (Grand Robert) ; un accroissement naturel ; un arrêt dans le cours des choses qui attirent ou repoussent ; la traduction, en petits mondes, de fragments tirés de L’Avalée des avalés de Réjean Ducharme ; une dizaine de boîtes ; des images et des objets à la rencontre les uns des autres sur le chemin tracé entre les lignes avalées ; c’est la « maladie des oiseaux en cage » plus particulièrement (de Bérénice) dont les excès provoquent un durcissement et un affaissement (du soi) »(cnrtl.fr); c’est l’état dans lequel se trouve l’avalée ; c’est l’avalée dans son ensemble.